top of page

Assurer un Emballage de la Chaîne du Froid Efficace


D'innombrables produits thermosensibles sont expédiés chaque jour à l'aide de systèmes d'emballage de la chaîne du froid. Bien que ces systèmes aient été conçus et testés pour protéger leur cargaison pendant le transport, de nombreux composants doivent être préparés et assemblés dans des conditions spécifiques afin de fonctionner correctement. Par exemple, un nombre prescrit de réfrigérants sont généralement refroidis ou congelés à une température spécifique, puis assemblés dans un emballage de la chaîne du froid basé sur un protocole qui est établi en fonction des températures saisonnières. Une sélection inadéquate des protocoles, du conditionnement des réfrigérants et de l'assemblage peut entraîner une baisse des performances et compromettre l'intégrité des produits.

Voici une liste d'actions qui peuvent être appliquées pour augmenter la répétabilité du processus.

Analyse des résultats de la pré-qualification de l'emballage de la chaîne du froid


Chaque emballage de la chaîne du froid testé est accompagné d'un rapport qui comprend une description de la solution, la méthodologie de test, les exigences de test, les résultats des tests et le protocole à suivre lors de la préparation et l'assemblage des systèmes. Parmi les résultats des tests figurent des indicateurs de répétabilité (statistiques), qui sont donnés par la Moyenne et l'Écart-type de chaque échantillon testé. Ces statistiques sont très utiles pour déterminer les éléments suivants :


  • Quelle est la température intérieure moyenne du système d'expédition pré-qualifié pendant le transit pour chaque saison contre laquelle il a été testé.

  • Quelle sont les l'écarts de température intérieure enregistrés sur chaque expédition lors de l'utilisation du système d'expédition pré-qualifié.

Les systèmes d'emballage de la chaîne du froid reproductibles auront une moyenne et un écart type très similaires. Les solutions testées qui montrent une grande différence dans les deux statistiques doivent être évitées.

Prendre note : Les températures minimale et maximale de l'échantillon ne sont pas des indicateurs de répétabilité, mais vous indiqueront si la température interne du système d'expédition est restée dans la plage de températures requise.



Processus de conditionnement du réfrigérant

Les réfrigérants utilisés dans les solutions d'emballage de la chaîne du froid qualifiées sont conditionnés à l'aide de congélateurs et de réfrigérateurs commerciaux. Ces équipements peuvent avoir différentes formes et spécifications d'un fabricant à l'autre. À titre d'exemple, lorsque l'on examine deux modèles de congélateurs différents de deux marques différentes, bien qu'apparemment identiques, il peut y avoir une différence d'uniformité de température de ± 2,0 °C. Une différence significative qui peut affecter la vitesse et l'uniformité à laquelle les réfrigérants sont congelés, entraînant une congélation inégale du réfrigérant, une erreur courante que les opérateurs commettent pendant le processus de conditionnement.

Voici comment éviter cette erreur :

  • Effectuez des cartographies de température sur chaque réfrigérateur, congélateur et salle et équipement de climatisation ambiante pour établir leur adéquation pour conditionner les réfrigérants à la bonne température. Prendre note : Dans la plupart des cas, la qualification de l'équipement (IOPQ) est requise par Santé Canada et fournit plus d'assurance dans le rendement de l'équipement.

  • Surveillez en permanence tous les équipements impliqués dans le conditionnement des réfrigérants pour vérifier que les températures ne fluctuent pas en dehors des limites acceptables.

  • Réaliser une maintenance préventive sur tous les équipements impliqués dans le conditionnement des réfrigérants pour éviter les pannes et les dérives de température dans le temps.


Changements saisonniers


À mesure que la saison change, les protocoles d'assemblage du système d'expédition changent également. Les solutions d'emballage de la chaîne du froid sont testées par rapport aux profils d'itinéraires d'expédition qui sont basés sur les voies d'expédition du transporteur, la capacité du transporteur à maintenir un bon contrôle de la température, les températures extérieures et l'exposition aux rayonnements solaires. Ces profils sont généralement résumés en scénarios d'essai d'été, d'hiver et d'automne/printemps. Alors que l'été et l'hiver comprendront des températures extrêmes (les températures les plus élevées et les plus basses enregistrées au cours de l'année), les températures d'automne/printemps n'incluront pas de tels pics. En raison de ces différences de température, la quantité requise de chaleur latente du réfrigérant sera largement différente pour chaque saison. D'où l'importance d'utiliser le bon profil de température de conception testé. Par exemple, les conceptions estivales incluent une grande quantité de réfrigérants congelés pour maintenir les températures internes dans des limites acceptables. Si cette conception était utilisée pendant la saison hivernale, elle atteindrait probablement des températures inférieures à zéro et endommagerait les produits transportés. Il est donc essentiel de s'assurer que les protocoles de montage correspondent aux saisons en cours et que les fluides frigorigènes sont préparés et conditionnés en suivant les mêmes protocoles.



Matériaux d'emballage de la chaîne du froid


Savoir d'où viennent les matériaux d'emballage de la chaîne du froid et à quel point la qualité du produit est constante peut faire une grande différence dans les performances globales des systèmes d'expédition. Les processus de qualification et d'audit des fournisseurs sont de bons moyens de garantir que l'infrastructure opérationnelle et qualité nécessaire est fournie de manière cohérente à chaque fois. Aussi, avoir un processus d'inspection (échantillonnage par lots) à la réception des pièces critiques peut aider à identifier les produits non conformes. L'achat local peut également réduire l'impact des événements de perturbation de la chaîne d'approvisionnement et améliorer les livraisons à temps. Cependant, si acheter localement n'est pas une option, disposer d'un stock de sécurité dans un entrepôt à proximité peut aider à atténuer les problèmes de chaîne d'approvisionnement.


Opérateurs et environnements d'emballage de la chaîne du froid Pour la plupart, les entreprises qui utilisent les méthodes d'emballage de la chaîne du froid disposent d'une équipe dédiée de personnel qualifié pour gérer, conditionner, assembler et envoyer les systèmes d'expédition. Les « emballeurs » peuvent assembler un nombre important de systèmes d'expédition par jour, avec une variété de produits à protéger. Ces produits peuvent avoir des exigences de température différentes avec différents protocoles d'emballage de la chaîne du froid à utiliser. Inutile de dire que les « emballeurs » doivent être vigilants et bien formés afin d'assembler efficacement les pièces.



Voici quelques points que les « emballeurs » doivent connaître :

  • Conditions météorologiques actuelles

  • Protocoles d'assemblage (généralement déterminés par le QPIC de l'entreprise ou la SME)

  • État des conditions des réfrigérants (prêt à l'utilisation ou « sous conditionnement »)

  • Exigences de température du produit et destination

  • Conditions environnementales de l'assemblage (température ambiante, humidité relative, poussière et vibrations).

Tous ces facteurs énumérés sont en constante évolution et doivent être bien encadrés. Pour éviter les erreurs de montage, il est essentiel d'avoir un bon programme de formation avec un personnel dédié, un environnement de montage bien organisé et des protocoles de montage clairs. La répétabilité des processus est essentielle pour maintenir les solutions d'emballage de la chaîne du froid à un niveau de fiabilité élevé et pour garantir que chaque système assemblé répond aux attentes.





Comments


bottom of page