top of page

La chaîne du froid vous suit même lorsque vous mangez

Saviez-vous que les systèmes de chaîne du froid sont utilisés jusqu'au tout dernier moment lorsque vous consommez vos aliments ? La température des aliments réfrigérés ou congelés est surveillée dans la plupart des chaînes d'approvisionnement utilisant des systèmes de réfrigération. Avec des conditions d'entreposage inappropriées, le gaspillage alimentaire et la diminution de la durée de conservation des aliments sont susceptibles de se produire. Au Canada, on estime que près de 40 % de la nourriture produite est gaspillée. Avec toute perte, vient un impact significatif sur l'économie d'une organisation. On calcule qu'au Canada, la nourriture gaspillée vaut plus de 25 milliards de dollars, ce qui est inacceptable compte tenu de la croissance démographique mondiale et de la saturation des ressources foncières pour l'agriculture.



La salubrité des aliments occupe une place importante au Canada et est contrôlée au niveau fédéral. Les industries doivent se conformer à toutes les exigences et aux BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication). Dans notre pays, il existe trois principaux partenaires publics : Santé Canada, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Agriculture et Agroalimentaire Canada. Que sa mission soit d'établir des normes de sécurité alimentaire, une gestion efficace de la sécurité alimentaire ou d'apporter un soutien au niveau scientifique à l'industrie alimentaire, tous veulent assurer la qualité et la sécurité des produits conformément à la législation sur la sécurité alimentaire. A noter que les réglementations et normes sur la qualité des denrées périssables sont souvent revues pour toujours répondre aux normes internationales et à l'évolution des ressources et des technologies.

Bien qu'une législation appropriée contribue au maintien d'un système de chaîne du froid efficace avec les fabricants et les détaillants de produits alimentaires, les consommateurs, en revanche, ne connaissent pas nécessairement les principes de base d'un système de chaîne du froid lors de l'achat de produits alimentaires. Lorsque les traiteurs et les consommateurs achètent des produits auprès de fournisseurs de produits alimentaires, la responsabilité de manipuler les produits en toute sécurité jusqu'au moment de les manger relève de leur devoir. Après tout, il est inutile pour les fabricants et les détaillants d'assurer la qualité et sécurité des aliments si ceux-ci sont maltraités par les consommateurs, les traiteurs et les restaurateurs.

Pour aider à la prévention des risques alimentaires, voici quelques astuces:

En magasin:

  • Vérifier si les réfrigérateurs et les congélateurs sont équipés de thermomètres.

  • Vérifier que les réfrigérateurs et les congélateurs fonctionnent correctement et sont maintenus à la bonne température.

  • Vérifier que les congélateurs et les armoires des magasins ne sont pas surchargés. (Aucune restriction de la circulation d'air)

  • Vérifier que les produits sont entreposés selon leurs sections alimentaires (La viande fraîche séparée des viandes préparées ou cuites)

  • Emballer les fruits et légumes séparément de la viande et du poisson

  • Vérifiez la décoloration de la viande et si un égouttement excessif se produit

  • Vérifier que les produits promus sont conservés dans des zones froides et ne sont pas affichés à l'avant à des fins de visibilité

  • Vérifier que les emballages d'aliments surgelés ne sont pas endommagés

  • Vérifier s'il y a un signe de décongélation (Marques d'eau sur les boîtes)

  • Vérifier que les aliments réfrigérés sont marqués par une date de péremption

  • Acheter des aliments surgelés et réfrigérés à la fin et emballer les produits dans un sac isothermique

  • Vérifier que les produits ne sont pas laissés sans surveillance dans les couloirs pendant le stockage

Après l'achat:

  • Idéalement, conserver les aliments congelés et réfrigérés dans un sac ou une isothermique pendant le transport

  • Réfrigérer les aliments dès que possible

  • Vérifier que les aliments crus ne sont pas en contact avec des aliments préparés ou cuits

  • Conserver les aliments non cuits sur l'étagère inférieure du réfrigérateur

  • Couvrir les aliments en tout temps

  • Vérifier la température du réfrigérateur (inférieur à 5 °C avec un maximum de 8 °C)

  • Vérifier la température du congélateur (inférieur à -15 °C avec un maximum de -18 °C)

  • Décongeler complètement et idéalement les aliments surgelés au réfrigérateur

  • Ne pas recongeler les aliments une fois décongelés, à moins qu'ils ne soient bien cuits

  • Éviter la contamination croisée (Les surfaces de travail, les ustensiles, le contact entre les aliments)

  • Se laver les mains régulièrement entre la manipulation d'aliments crus et cuits

  • Éviter de laisser les aliments découverts à température ambiante pendant de longues périodes


Nous avons discuté de la façon dont les consommateurs, les traiteurs et les restaurants peuvent améliorer leur chaîne d'approvisionnement après l'achat, mais ce n'est pas seulement à eux de contribuer à l'amélioration d'une meilleure chaîne d'approvisionnement de la chaîne du froid. Des entreprises comme la nôtre, sont également responsables d'apporter les changements et la progression nécessaires.

Voici quelques actions que les entreprises de la chaîne du froid peuvent prendre :

  • S'assurer d'avoir des partenaires fiables pour le transport des aliments

  • Éviter les transporteurs à bas prix pour éviter la mauvaise gestion des produits

  • Fortifier les protocoles et directives de sécurité alimentaire,

  • Planifier le transport à l'avance avec les transporteurs et les partenaires 3PL pour la saison des produits, quel que soit l'emplacement

  • Vérifier la capacité d'entreposage hebdomadaire et quotidienne

  • Prévoir des délais de retards

  • Fournir des informations précises sur le volume pour éviter les rejets de produits

  • Adopter la saisonnalité des produits disponibles pour anticiper le volume de consommation des clients

  • Assurer une communication et une supervision régulières entre les centres de production et de distribution

  • S'assurer d'avoir des collectes de données et d'analyses des températures

  • Suivre la condition des produits alimentaires avec la nouvelle technologie sans fil disponible.

Les entreprises de l'industrie alimentaire travaillent à l'amélioration des systèmes de gestion de la chaîne du froid dans le but de réduire les déchets. Avec les nouvelles technologies et la science disponibles, comme Internet of Things (IoT), la surveillance des produits alimentaires est plus réalisable et efficace que jamais. La technologie sans fil, comme IoT, permet aux expéditeurs de suivre l'état de leurs produits du début à la fin. Des enregistreurs sont généralement envoyés avec les envois car ils fournissent un statut et des mises à jour en temps réel aux fabricants, aux détaillants en alimentation, aux chauffeurs, etc. Bien que des solutions comme celle-ci continuent de progresser, il est inévitable qu'il y ait toujours de la place pour l'amélioration des infrastructures en matière de sécurité alimentaire et d'économie.

La chaîne du froid varie d'un pays à l'autre. Par conséquent, il est important de prendre en compte de nombreux facteurs lors de la mise en œuvre d'un système de chaîne du froid. Qu'il s'agisse des tendances du marché, du processus des produits importés et exportés, du changement climatique, de la distance de transport et de la disponibilité des technologies et des sources d'énergie.

Néanmoins, grâce à de grandes innovations et à une technologie accessible, les systèmes de chaîne du froid sont désormais améliorés et des solutions sont en cours pour un avenir meilleur et sans gaspillage.


16 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page